Construire ensemble des Jeux pour tous

 

Les Jeux Olympiques et Paralympiques sont le plus grand évènement sportif et festif de la planète. Un moment unique de rassemblement d’athlètes et de spectateurs de plus 200 pays. Un moment de sport, de passion.

 

Nous sommes convaincus que préparer les Jeux, c’est saisir la chance d’une dynamique exceptionnelle pour construire une société plus durable, plus unie, plus ouverte. Un projet qui contribue à un monde meilleur par le sport. Un projet qui touche au sport mais aussi à l’éducation, à l’inclusion sociale, celle des personnes en situation de handicap, à la culture, au développement durable, au développement de l’économie, de l’emploi et du tourisme, au rayonnement international de la France, à l’aménagement du territoire...

 

Dès lors, nous, mouvement sportif et collectivités publiques, membres de Paris 2024, étions convaincus qu’un tel projet ne pouvait se construire qu’en associant largement, au sein de comités consultatifs et groupes de travail, des représentants de toute la société civile, experts, jeunes, associatifs, chefs d’entreprises, syndicats, élus, universitaires, artistes etc… afin de nourrir notre projet.

 

 Il nous semblait aussi indispensable, d’ouvrir la réflexion au plus grand nombre, pour que tous ceux qui le souhaitent puissent partager leurs attentes et de proposer des idées. Aussi avons-nous, grâce au plein engagement du mouvement olympique et paralympique, de l’Etat, la Ville de Paris, la Région Ile-de-France et des collectivités de Seine-Saint-Denis, lancé un processus de concertation totalement inédit ouvert et transparent.

 

Vous trouverez en lien ici le rapport public portant sur la concertation.

 

Cette démarche collaborative inédite a permis de construire un projet responsable et durable, qui accompagnera les populations touchées par les Jeux, cette « Génération 2024 ». Ce projet est mis en œuvre dès aujourd’hui. Vous pouvez le consulter ici.

 

Nous continuerons dans cette voie de dialogue et de co-construction en phase d’organisation jusqu’en 2024. Ce n’est que le début du chemin.