Accéder au contenu
Je m'inscris au club Je m'inscris au club pour vivre une expérience unique Je m'inscris au club
×
Omega - Official Timekeeper

30 minutes d’activité physique quotidienne

30 minutes d’activité physique quotidienne

La mission de Paris 2024, c’est aussi de mettre plus de sport dans la vie des Français. Pour que cette habitude se perpétue, il faut enclencher le mouvement dès le plus jeune âge, à l’école. Pour lutter contre la sédentarité et favoriser le développement des capacités motrices et des aptitudes physiques des enfants, le ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, avec le soutien de Paris 2024, a lancé cette initiative dans les écoles élémentaires de toute la France. 30 minutes d’activité physique, mises en place chaque jour pour les élèves, pour les faire bouger plus ! 

A l’école : 30 minutes d’activité physique par jour

C’est entre 6 et 11 ans que le rapport d’un enfant à l’activité physique se détermine. Et pourtant, 92% des filles et 82% des garçons de cette tranche d’âge ne bougent pas assez. Pour 80% des enfants, le sport à l’école représente la principale source d’activité physique. Mettre les jeunes générations en mouvement, c’est donc traiter ce problème à la racine, et donner le goût de bouger à tout un pays en devenir, en addition aux trois heures d’éducation physique et sportive déjà obligatoires pour tous les élèves.  

Mise en place dans le cadre de la démarche « Ecole promotrice de santé » et du programme Génération 2024 de Paris 2024, cette initiative peut être introduite sous différentes formes. Les 30 minutes d’activité au cours de la journée peuvent être fractionnées tout au long de la journée, par exemple à l’arrivée des élèves sous forme de réveil actif, avec de nombreuses pratiques ludiques qui permettent aussi de transmettre des apprentissages indispensables au bien-être et à la réussite scolaire.

Voir sur la plateforme Génération 2024

Un projet lancé en 2020 

Le dispositif des 30 minutes d’activité physique quotidienne à l’école était testé et lancé à l’occasion de la Semaine Olympique et Paralympique (SOP) de février 2020, sous la forme d’une expérimentation. Un appel à manifestation d’intérêt est toujours accessible à tous les acteurs du monde éducatif qui souhaitent s’associer à ce mouvement au service du bien-être des élèves.

A la rentrée 2021, plus de 1 000 écoles sont d’ores et déjà impliquées dans le dispositif. La réussite des expérimentations a notamment conduit à la volonté de généraliser ce dispositif partout en France d’ici 2024.  

Pour accompagner son déploiement, Paris 2024 et l’Agence Nationale du Sport financent la mise à disposition d’un kit sportif. Composé de petits matériels sportifs, ce kit vise à soutenir l’équipe enseignante dans la mise en place de 30 minutes d’activité physique quotidienne.