Accéder au contenu
Boutique : découvrez les produits Paris 2024 Découvrez la boutique Paris 2024 Boutique : découvrez les produits Paris 2024
×

Les Jeux Paralympiques en France

Les Jeux Paralympiques en France

Cette fois, ça y est : nous sommes les prochains. La cérémonie de clôture des Jeux Paralympiques de Tokyo ouvre un nouveau chapitre historique pour Paris 2024 : les Jeux Paralympiques d’été en France, pour la première fois, c’est dans trois ans. De Tokyo au Trocadéro, Paris 2024 a transmis en trois séquences émouvantes et spectaculaires, un message d’inclusion, de solidarité, mais aussi de résilience, en écho aux exploits qui nous ont fait vibrer pendant les Jeux.

La Marseillaise chansignée

Fidèle à sa volonté d’ouvrir les jeux à tous, c’est après avoir reçu un courrier de Betty Moutoumalaya que Paris 2024 a décidé d’accéder à sa requête : interpréter La Marseillaise en chansigne.

Betty est entendante et pratique le chansigne en amatrice, un art qui utilise la langue des signes pour interpréter à la fois les paroles, le rythme et la puissance émotionnelle d’une chanson. Lors de la cérémonie de passation entre Tokyo et Paris, elle mène une réinterprétation chansignée, rythmée et pleine d’émotion de la Marseillaise.

Des Jeux pour tous 

Des Jeux Olympiques et Paralympiques accessibles à tous. Pour pouvoir accueillir le monde entier, athlètes, staff, journalistes, spectateurs, qu’ils soient valides ou en situation de handicap, Paris 2024 travaille dès maintenant autour de l’accessibilité universelle des Jeux. En accueillant la démarche spontanée de Betty, Paris 2024 fut touché et séduit par l’opportunité d’interpréter une Marseillaise chansignée, puisque traditionnellement celle-ci est exclusivement musicale.
 

Faire les Jeux tous ensemble

La démarche entreprise par Betty Moutoumalaya est un exemple de solidarité et une interprétation personnelle d’une artiste non-professionnelle qui s’inscrit dans la volonté sans faille de Paris 2024 d’associer le plus grand nombre à nos futurs jeux. Lire le courrier des internautes, faire participer le public et proposer des solutions inclusives dans toujours plus de domaines lorsque cela est possible est primordial, quand on sait que 15% de la population mondiale est en situation de handicap : personne ne peut être exclu. 


La puissance des corps

Le collectif

Il n’y a qu’ensemble que l’on peut réaliser de grandes choses, et pour faire les choses en grand on s’entoure de ceux qui ont ce savoir-faire. Nous bâtissons le projet Paris 2024 en équipe, à l’écoute de nos parties prenantes et de nos partenaires pour des Jeux qui profitent à tous. La chorégraphie orchestrée par Sadeck illustre bien cette importance du collectif, au sein duquel chacun représente un rouage essentiel.

La diversité

Aux Jeux Paralympiques, de nombreux handicaps physiques, mentaux et visuels sont représentés. Pratiquer ensemble, au-delà de la différence, c’est aussi la richesse du sport. Le sport est d’autant plus important quand on est en situation de handicap qu’il permet de sortir de chez soi, de créer et entretenir du lien social. La performance menée par Sadeck Waff est un hommage aux valeurs paralympiques grâce à sa troupe de 126 danseurs, dont 15% sont en situation de handicap. Lors de cette performance, valides et personnes en situation de handicap s’animent en harmonie, sans barrières, pour livrer aux yeux du monde une performance intense et marquante. 

China Photos/Getty Images

La technologie au service de tous

Les Jeux Paralympiques, c’est le plus haut niveau de performance mondiale. Chaque édition voit la compétition s’intensifier, les records tomber, et le matériel être de plus en plus innovant. La technologie est au cœur des disciplines qui utilisent des prothèses, des fauteuils ou des vélos Bien souvent, les Jeux Paralympiques voient les athlètes maîtriser des prototypes dont les innovations, nécessaires, sont ensuite disponibles pour tous. Les innovations à destination des athlètes finissent par faciliter le quotidien de toutes les personnes en situation de handicap, à l’image du jeune Oxandre et de son “Hero Arm”.

Bryn Lennon/Getty Images

Pone et le live des Jeux au Trocadéro

Pone de la FF

Pone, alias Guilhem Gallart est l’ancien DJ du collectif de rappeurs marseillais qui enflammait la cité Phocéenne dans les années 90, la Fonky Family. Il a composé des morceaux pour quelques-uns des plus grands rappeurs de l’hexagone, comme Rohff, Don Choa ou encore Diam’sAujourd’hui immobilisé par la maladie de Charcot, il n’a jamais abandonné sa passion puisqu’il continue à produire de la musique via un logiciel adapté qui lui permet de composer des morceaux et de mixer à l’aide seule de son regard. Grâce à ce système incroyablement ingénieux, il anime pendant la cérémonie de clôture des Jeux Paralympiques le dernier live des Jeux au Trocadérooù résonne un morceau de sa composition dans la dernière partie de la cérémonie de passation entre Tokyo et Paris. 

La résilience

Pour accéder au graal paralympique, il faut accepter son handicap et s’adapter, compenser, ne rien lâcher face aux épreuves du quotidien pour pouvoir se dépasser : en un mot, il faut être résilient. En refusant d’abandonner sa passion pour la musique quand la maladie l’immobilisait, Pone en est devenu un véritable symbole. Gardant son goût de toujours pour la productionil trouve le moyen de composer sur un logiciel spécial à l’aide de ses yeuxCe tour de force lui a permis de sortir des sons inédits en 2020 et 2021, grâce auxquels il a levé des fonds pour créer une association ayant pour but de permettre le retour à domicile des patients appareillés.

Julian Finney/Getty Images

Sport pour tous

Le but de Paris 2024 est d’organiser des Jeux pour tous, accessibles au plus grand nombre de personnes valides ou en situation de handicap. Plus largement, Paris 2024 mène un ensemble de programmes aux côtés de ses parties prenantes pour promouvoir le développement de la pratique sportive pour tous, et prône le développement des pratiques sportives partagées, pour que le plus grand monde possible bénéficie au quotidien de l’impact positif du sport.  

Scott Heavey/Getty Images

Découvrir le paralympisme 

Durant le live des Jeux, partout en France et par exemple au Trocadéro, les Français ont pu découvrir et s’initier aux sports paralympiques, tout en observant les retransmissions des épreuves de Tokyo, découvrant ou redécouvrant l’esprit paralympique et ses valeurs. Le sport sous toutes ses formes est vecteur de lien social et d’inclusion, c’est pourquoi Paris 2024 veut mettre plus de sport dans la vie des Français.