Base nautique (Vaires-sur-Marne) | Paris2024

Base nautique (Vaires-sur-Marne)

En cours de réaménagement dans la continuité de la candidature de Paris 2012, la Base nautique de Vaires-sur-Marne offrira un emplacement idéal pour des épreuves d’Aviron et de Canoë-Kayak.

Le site

La Base nautique est un modèle particulièrement réussi de transformation d’une zone industrielle désaffectée en un site ouvert au public dédié aux loisirs et aux sports aquatiques. Le site, situé à l’est de Paris, abritait une ancienne carrière de sable. Il a été restructuré par la Région Île-de-France à la fin des années 1980 et accueille désormais chaque année plus de 500 000 visiteurs qui peuvent y pratiquer de nombreux sports dans l’une ou l’autre de ses infrastructures.

Des rénovations maeures sont actuellement en cours selon les plans du cabinet d’architectes Auer+Weber+Associés, dont les orientations découlent des conclusions des études techniques réalisées pour la candidature de Paris 2012. Les travaux doivent être achevés en 2018 et incluent la construction d’un bassin d’eau vive intégrant un  parcours de slalom d’une longueur de 250 mètres, la modernisation du parcours d’aviron et de canoë en ligne long de 2 200 mètres, la construction d’infrastructures connexes du pôle national, d’un espace média et de logements pour les sportifs. 

Le complexe accueillera toutes les compétitions d’Aviron et de Canoë-Kayak des Jeux Olympiques et les compétitions de Canoë-Kayak des Jeux Paralympiques.

 

Expérience

La Base nautique a accueilli les Championnats du monde de course en ligne de Canoë-Kayak ICF en 1991.

Les événements d’ampleur à venir dans ce complexe comprennent :

  • 2018 : la 10ème édition des Gay Games (Aviron) ;
  • 2018 : le Championnat de France Elite de slalom en Canoë-Kayak.

 

Héritage

Après les Jeux Olympiques et Paralympiques, la Base nautique constituera le pôle d’entraînement national pour les Équipes de France de Canoë-Kayak et d’Aviron et continuera à accueillir les activités de sport amateur et de loisir pour le grand public.