STADE YVES-DU-MANOIR

Stade olympique des Jeux de Paris en 1924 et emblème de l’héritage olympique, le Stade Yves-du-Manoir reste une enceinte moderne et fonctionnelle.

 

Le site

Le Stade Yves-du-Manoir est l’un des stades les plus emblématiques de l’histoire du sport en France, ayant notamment été le site principal des Jeux Olympiques
de Paris 1924. Il est situé dans les Hauts-de-Seine, à Colombes, au nord-ouest de Paris et tient son nom du joueur de rugby français Yves du Manoir.


Conçu par l’architecte Louis Faurre-Dujarric pour en faire l’enceinte majeure de la VIIIème Olympiade, il est resté le principal stade de Paris jusqu’à la construction du Parc des Princes (enceinte consacrée aux épreuves de football) en 1972.


L’espace aménagé autour du stade est dédié à la pratique sportive depuis la fin du 19ème siècle. Enceinte omnisports dès son origine, le Stade Yves-du-Manoir a
accueilli de nombreuses compétitions nationales et internationales d’athlétisme, de rugby ou encore de football. Il a été rénové régulièrement au cours du temps.

Le site dans son ensemble s’étend sur une superficie de 18 hectares qui inclut notamment un terrain d'honneur et plusieurs terrains multisports à la disposition du grand public.


Le Stade Yves-du-Manoir accueillera les compétitions de hockey des Jeux Olympiques.

 

Expérience

Le Stade Yves-du-Manoir accueille comme club résident le club de Rugby du Racing 92 depuis les années 1920.

Depuis son ouverture en 1924, le Stade Yves-du-Manoir a accueilli de nombreux événements internationaux dont notamment les Jeux Olympiques de la VIIIème Olympiade, la Coupe du monde de la FIFA et les Championnats européens d’Athlétisme en 1938.

 

Héritage

Après les Jeux Olympiques, le Stade Yves-du-Manoir reprendra son rôle de complexe omnisport ouvert au public. Par ailleurs, un travail est actuellement en cours pour développer un projet de siège et de centre d’entraînement de haut niveau de la Fédération Française de Hockey.