Accéder au contenu

Paris 2024 dévoile le futur site olympique de la Place de la Concorde

Spectaculaire, populaire, accessible, et plus festif que jamais, Paris 2024 dévoile le site olympique de la Place de la Concorde qui accueillera les épreuves des sports urbains (breaking ; BMX freestyle ; skateboard street et park et basketball 3×3) des Jeux Olympiques de Paris 2024.

Un parc urbain en plein cœur de Paris

Depuis la phase de candidature, Paris 2024 a l’ambition d’amener le sport hors des stades traditionnels, au cœur de la ville. La transformation temporaire de la Place de la Concorde, joyau du patrimoine architectural parisien, en une scène ouverte à destination des sports urbains en est la parfaite illustration.

Spectaculaire, populaire, plus urbain et ouvert à tous, le site de la Place de la Concorde pourrait accueillir jusqu’à 37 000 personnes par jour.

Pour la première fois dans l’Histoire des Jeux, un site dédié rassemblera toutes les disciplines olympiques de sports urbains (basketball 3×3, BMX freestyle, breaking, skateboard street et skateboard park) et des célébrations grand public (concerts, expositions culturelles, démonstrations sportives…).

Des sports urbains et le patrimoine parisien comme écrin

A la croisée du jardin des Tuileries et de la plus belle avenue du monde, les Champs-Elysées, le Parc Urbain de la Concorde mettra en valeur le patrimoine parisien tout en accueillant des sports spectaculaires, dynamiques et modernes.

Les athlètes, spectateurs et téléspectateurs profiteront d’images exceptionnelles, et d’une expérience à la hauteur du plus grand événement sportif au monde.

Proche de bien d’autres sites de compétition iconiques comme le Champ-de-Mars, l’esplanade des Invalides ou le Grand Palais, la Place de la Concorde sera au cœur d’un véritable parc urbain au beau milieu des multiples monuments dont le centre de Paris regorge, une première dans l’Histoire des Jeux.

Assister aux toutes premières compétitions de breaking aux Jeux Olympiques, fouler le skatepark olympique avec ses enfants ou assister à un concert avec des amis, la Place de la Concorde sera l’un des lieux incontournables des Jeux de Paris 2024.

Des athlètes plus que jamais impatients de briller sur cette scène en 2024

Au total, ce sont près de 208 athlètes – avec une parité parfaite – qui réaliseront leurs exploits sportifs sur ce site iconique en plein cœur de Paris.

Rémi Dibo, membre de l’Equipe de France de basketball 3×3 : « Né dans la rue et pratiqué dans les playgrounds de France et d’ailleurs, le basket 3×3 est le sport urbain numéro un au monde. Dynamique, attractif et en musique, le 3×3 à tout pour séduire. Rendez-vous Place de la Concorde en 2024 pour vivre un moment sportif et festif inoubliable dans un cadre unique en plein cœur de Paris. Les performances sportives vous en mettront plein les yeux. Spectacle assuré ! »

Anthony Jean Jean, athlète de BMX Freestyle : « Quand on voit les images ça fait rêver, on s’y voit déjà ! Le BMX Freestyle peut être pratiqué partout en ville, sur n’importe quelle place de France et bénéficier d’un tel site pour les Jeux Olympiques, c’est sûr que cela va mettre un coup de projecteur sur notre discipline »

B-Girl San Andrea, athlète de breaking : « La première apparition du Breaking aux Jeux Olympiques sera l’occasion de plus de mettre en lumière notre magnifique culture ! Des bboys et des bgirls du monde entier seront réunis sur ce site de compétition au coeur de Paris sur la Place de la Concorde »

Charlotte Hym, membre de l’Equipe de France de skateboard : « En tant que Parisienne, je skate dans Paris depuis toujours. Pratiquer dans Paris en plein cœur de la ville, c’est l’essence même du skate. Se dire que l’on va avoir l’occasion de performer sur la Place de la Concorde, ça donne encore plus envie de tout donner pour être aux Jeux Olympiques en 2024 »

Un site en accord avec le concept compact et accessible de Paris 2024

Les installations de la Concorde seront temporaires, rassemblant et mutualisant les ressources de quatre sports en un même site. Les opérations de montage et d’approvisionnement du site seront, elles aussi, facilitées par cette mutualisation.

L’accès au site sera garanti par les transports en commun grâce à la densité du réseau de transport en commun francilien, et comme pour chaque site olympique, une attention particulière sera portée au dernier kilomètre, fondamental notamment pour les personnes à mobilité réduite.