Accéder au contenu
Chantez pour participer à
la Marseillaise collective !

La
Marseillaise

La Marseillaise c’est la France. Chantée dans les moments de joie comme dans les moments de peine, en temps de paix, comme en temps de guerre, c’est l’hymne d’une nation qui fait corps, unique et indivisible. Elle porte en elle depuis sa création et à toutes les époques qu’elle a traversées, notre aspiration à plus de courage et de fraternité. C’est le chant des supporters, repris dans les stades, partout à travers le monde, pour encourager nos Bleus. C’est celui que nous avons entonné tous ensemble pour notre Equipe de France, de Paris vers Tokyo.

Au chant
citoyens !

Vous avez été
nombreux à entonner
la Marseillaise
pendant les Jeux
de Tokyo 2020
Nous avons assemblé
toutes vos voix
Découvrez le résultat
Vous avez été
nombreux à
entonner la
Marseillaise
pendant les
Jeux de
Tokyo 2020
Nous avons
assemblé
toutes vos
voix
Découvrez
le résultat

L’histoire

La Marseillaise est un chant vieux de plus de deux siècles, vivant et fédérateur, qui a évolué au fil des ans  et des régimes en place. Tout comme le pays qu’elle incarne, son histoire est riche et mouvementée, et comporte son lot d’événements marquants. 



La musique

Un rythme entrainant, un chant qui électrise

Orchestre d’harmonie, fanfare, orchestre symphonique, chorale, a capella… Il existe autant de façons d’interpréter La Marseillaise que de formations musicales. Cadencée, vibrante, entrainante, son énergie se fond dans toutes les orchestrations. 

Un élément fut l’objet de débats et d’évolutions : son tempo. Son rythme binaire, avec une mesure à quatre temps est celui d’une marche militaire, au rythme de 120 battements par minute.  Valéry Giscard d’Estaing, sous son mandat de président de la République en fait ralentir le tempo en vue de lui redonner un caractère plus solennel. En 1981, François Mitterrand arrive au pouvoir et revient sur cette orchestration, la Marseillaise retrouve son rythme initial, toujours d’actualité aujourd’hui. 


Les reprises celebres

Inattendues, décalées, novatriceschoquantes… De tout temps, tous courants musicaux confondus, les artistes ont emprunté et décalé la Marseillaise, pour le plus grand plaisir de nos oreilles. 


La celebration

La Marseillaise en plein cœur

Elle est un privilège car pour la faire retentir, il faut avoir gagné. Les Marseillaises qui ont résonné aux Jeux sont sans aucun doute les plus marquantes de notre répertoire. Larmes de joies, en symbiose avec le public, main sur le cœur, gorges serrées… Nos plus belles Marseillaises des Jeux Olympiques et Paralympiques en une Marseillaise unique, et magique.