Accéder au contenu
Omega - Official Timekeeper

Diviser par deux l’empreinte carbone des Jeux

Face au plus grand défi de l’Humanité, le plus grand événement du monde prend des engagements inédits pour le climat à l’échelle des Jeux. Avec comme lignes directrices la sobriété, l’innovation et l’audace, Paris 2024 met en place un nouveau standard dans l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques.

L’objectif de Paris 2024 est ambitieux : diviser de moitié l’empreinte carbone des Jeux par rapport aux éditions précédentes. En agissant sur tous les postes d’émission et en mobilisant tous les acteurs, Paris 2024 veut démontrer qu’un autre modèle est possible. Au-delà de la réduction de son impact sur le climat, Paris 2024 souhaite voir plus grand et plus loin en s’engageant dans la lutte contre le changement climatique via le soutien à des projets de contribution afin de compenser plus d’émissions que les Jeux n’en auront générées. Et parce que les Jeux sont par nature éphémères, Paris 2024 partage dès à présent ses outils et méthodes pour participer à l‘accélération de la transition écologique dans le sport et les grands événements avant et au-delà de 2024. 

Un nouveau modèle : d’un bilan post-Jeux à un objectif pré-Jeux

Objectif : avoir la maîtrise de l’impact de l’événement

Pour la 1ere fois, une méthode pensée en amont et intégrée à la stratégie et aux opérations globales

L’approche ERC est déjà connue : éviter, réduire puis compenser. Pour maîtriser son impact, Paris 2024 ajoute deux étapes : anticiper les émissions et mobiliser grâce à la force d’attraction des Jeux.

  • Anticiper : Les précédents Jeux d’été ont en moyenne émis 3,5 millions de tonnes de CO2. Paris 2024 a considéré ce point de départ et s’est doté d’un outil inédit d’estimation de l’impact carbone pour piloter ses choix dès la candidature et tout au long du cycle de préparation de l’organisation des Jeux. 
  • Eviter En s’appuyant sur 95% d’infrastructures existantes ou temporaires, et en construisant seulement ce qui est utile pour l’héritage des territoire, Paris 2024 propose un concept de Jeux plus sobre, qui réduit son impact sur le climat mais aussi sur l’environnement.  
  • Réduire : Paris 2024 a identifié précisément les postes d’émissions et proposé des solutions pour chaque activité : constructions bas carbone, énergie renouvelable, restauration durable, etc. Paris 2024 s’est ainsi fixé l’objectif de diviser par deux l’empreinte carbone des Jeux par rapport à la moyenne des éditions précédentes des Jeux d’été.  
  • Compenser : Paris 2024 a choisi de retenir le périmètre le plus large – le scope 3 – qui comptabilise aussi les impacts indirects des Jeux comme les déplacements des spectateurs. Toutes les émissions qui n’auront pu être évitées seront compensées à travers des projets à double bénéfice, environnemental et social, répartis sur les cinq continents. Les premiers projets sont mis en œuvre depuis 2021. 
  • Mobiliser : Paris 2024 souhaite faire du sport un levier pour accélérer la transition écologique et ainsi embarquer les acteurs des Jeux – collaborateurs, partenaires, mouvement sportif mais aussi citoyens – dans cette dynamique. Pour cela, Paris 2024 a notamment lancé son propre « Coach climat », une application conçue pour aider ses collaborateurs à comprendre et réduire leur impact climat personnel et professionnel. Paris 2024 engage aussi ses partenaires et fournisseurs à appliquer des critères de durabilité et de réduction d’impact carbone pour 100% des achats des Jeux, dans le cadre de sa Stratégie responsable des achats.