Accéder au contenu

Natation

nageuse en plein effort

La naissance de la natation remonte à la préhistoire, mais il faut attendre le 19e siècle pour que sa pratique devienne compétitive. La Société nationale britannique de natation est créée au début du siècle, et s’occupe d’organiser les premières compétitions. Celles-ci se pratiquent à l’époque en brasse, ou en une nage approchante ; elles se sont ensuite enrichies d’une grande variété de disciplines, aujourd’hui pratiquées aux Jeux Olympiques.

En bref

Aux Jeux Olympiques, les épreuves de natation se déroulent dans un bassin de 50m de long. Il existe quatre types de nage en natation, qui sont courues soit en épreuves individuelles, soit en relais : la brasse, le papillon, le dos et la nage libre, toujours exécutée avec la technique du crawl.  Un cinquième type de course, la course de quatre nages, regroupe les quatre précédentes et voit les nageurs enchaîner les quatre types de nages. Les distances varient également, et ne demandent pas les mêmes qualités pour une course de 50m que pour un 1500m. L’explosivité tout comme l’endurance, la puissance et la technique sont des qualités indispensables pour les nageurs.

Histoire olympique

La natation est une discipline historique des Jeux Olympiques de l’ère moderne. Si les premières courses olympiques se déroulaient en environnement naturel, dès les Jeux de Londres en 1908, les épreuves ont pris place dans une piscine, ce qui a donné lieu à la création de la Fédération Internationale de Natation (FINA). La nage libre et la brasse sont les seules épreuves présentes aux Jeux d’Athènes en 1896, le dos est ensuite ajouté en 1904, puis le papillon apparaît en 1956 aux Jeux de Melbourne.

Les femmes font leur entrée au programme olympique en 1912, en participants à deux épreuves seulement. Leur nombre d’épreuve est aujourd’hui le même que celui des hommes, puisque les programmes masculin et féminin aux Jeux de Tokyo en 2021 seront identiques. Le palmarès olympique de la natation est largement dominé par les Etats-Unis, qui détiennent plus de 200 médailles d’or, contre 56 pour l’Australie, deuxième au tableau des médailles.

Fédération internationale : Fédération Internationale de Natation (FINA)

http://www.fina.org/

© Matt Henry Gunther/Getty Images

Partenaires Mondiaux

Partenaires Premium

Partenaires Officiels