Accéder au contenu

Para cyclisme (route et piste)

Tandem para cycliste en course sur piste

Le para cyclisme est divisé en deux disciplines aux Jeux Paralympiques : le cyclisme sur route (course en ligne, contre-la-montre, relais par équipe) et le cyclisme sur piste (contre-la-montre, poursuite individuelle, sprint par équipes). Le cyclisme sur route a fait son entrée au programme paralympique en 1984,à New-York et Stoke Mandeville et le cyclisme sur piste douze ans plus tard lors des Jeux d’Atlanta. 

Sur piste ou sur route, toute la particularité du para cyclisme c’est la multitude de types de vélos utilisés : vélo standard, vélo à mains (handbike), tricycle, tandem, à chaque type de handicap son engin, à adapter selon ses besoins. 

En bref 

Les distances de compétition tiennent compte des capacités des différentes catégories de handicaps. Sur route, les courses en ligne se disputent sur une distance qui peut varier entre 78 et 125 km pour les tandems, entre 37 et 80 km pour les handbikes, entre 48 et 100 km pour la classe cycle et entre 26 et 40 km pour les tricycles. Le relais par équipes mixtes se compose de trois coureurs qui devront réaliser tout dépendant de la longueur de la boucle deux ou trois tours. 

Pour les épreuves de contre-la-montre, les course de disputent sur des parcours qui varient entre 10 et 40 km tout dépendant de la catégorie. 

Le tandem américain, Clark Rachfal et David Swanson à la tête du peloton lors des Jeux Paralympiques de Londres 2012.
© Mike Ehrmann/Getty Images

Sur piste, les épreuves de vitesse se disputent en individuel ou par équipes sur un vélodrome de 25m, avec des distances de 500m à 1000m départ arrêté, les épreuves de poursuite se tiennent sur des distances de 3000m à 4000m.  

Au niveau du matériel, les engins dépendent également de la catégorie de handicap de chaque coureur. En solo, les coureurs évoluent avec un vélo standard et éventuellement quelques aménagements liés au handicap (emplacement des freins, des changements de vitesse, du pédalier…). Il est réservé aux personnes amputées ou ayant une perte fonctionnelle des membres supérieurs et/ou inférieurs.  

Le vélo à mains (handbike) est un engin à trois roues, où le cycliste utilise la force des membres supérieurs pour actionner le pédalier. Il est réservé aux personnes présentant des lésions médullaires ou amputées d’un ou deux membres inférieurs.  

Le tricycle est réservé aux personnes ayant des troubles moteurs et de l’équilibre (IMC, hémiplégiques).  

Le tandem, réservé aux personnes malvoyantes ou aveugles pratiquant avec un guide valide, appelé pilote.  

Handicaps concernés 

Handicap visuel, amputation de membres supérieurs et/ou inférieurs et assimilées, handicap entrainant une perte fonctionnelle des membres supérieurs et/ou inférieurs (IMC, hémiplégie…). 

Fédération internationale

Union Cycliste Internationale (UCI) : www.uci.org

© Mike Ehrmann/Getty Images

Partenaires Mondiaux

Partenaires Premium

Partenaires Officiels