Accéder au contenu

Para powerlifting

Jeux Paralympiques deLondres 2012, la britannique Zoe Newson s'apprê à soulever une barre et à remporter la médaille de bronze dans la atégorie -40kg

Aux Jeux Paralympiques, la force du haut du corps est mise à l’épreuve avec une compétition de développé-couché appelée para powerlifting.Les concurrents sont mélangés par catégories de handicaps mais séparés par catégories de poids. 

L’haltérophilie a fait son apparition aux Jeux de Tokyo en 1964 pour les hommes, puis le sport s’est peu à peu orienté vers le powerlifting, pour finir par intégrer officiellement le programme paralympique en 1992. Il faudra attendre les Jeux de Sydney en 2000, pour que les femmes fassent leur entrée également.  

En bref 

Chaque athlète choisit un poids de la barre à soulever. Une fois la barre décrochée de ses supports, et au signal de l’arbitre « Start », le concurrent abaisse la barre jusqu’à sa poitrine, puis la soulève à bout de bras jusqu’à ce que ces derniers soient complètement tendus, coudes verrouillés. Une fois son mouvement terminé, l’arbitre donne le signal “Rack” et l’athlète peut reposer la barre sur ses supports. Ceci constitue un « essai », chaque essai est validé ou non par un jury de trois arbitres. Après que chaque concurrent ait effectué trois essais, l’athlète ayant soulevé la barre la plus lourde est déclaré vainqueur. En cas d’égalité, l’athlète au poids de corps le plus léger l’emporte. 

Il existe vingt catégories de poids. 

Handicaps

Paraplégie, tétraplégie et assimilées, amputations de membres inférieurs et assimilées. 

Fédération internationale 

La discipline est co-gouvernée par le Comité International Paralympique (IPC) et la fédération internationale : World Para Powerlifting. www.paralympic.org

© Michael Steele/Getty Images

Partenaires Mondiaux

Partenaires Premium

Partenaires Officiels