Accéder au contenu

Para triathlon

Un triathlète avec une prothèse à sa jambe droite court

Le para triathlon fut l’une des révélations des derniers Jeux Paralympiques d’été, à Rio, où la discipline était pour la première fois inscrite au programme. La version paralympique est une version sprint soit la distance courue à l’épreuve individuelle olympique divisée par deux. Les athlètes enchainent consécutivement : 750m de natation, 20km de cyclisme, et 5km de course à pied. 

Le para triathlon c’est une histoire récente et qui évolue très vite. Pratiqué en extérieur, dans un environnement naturel, le para triathlon, tout juste intégré aux Jeux Paralympiques, connait déjà un large succès. 

En bref

Les athlètes qui ne peuvent courir effectuent le parcours cycliste en handbike (vélo à mains) et la course en fauteuil d’athlétisme. Ils sont autorisés à bénéficier d’une aide humaine lors des transitions (natation-vélo, vélo-course), étapes décisives dans une épreuve de triathlon. Les triathlètes ayant un handicap visuel effectuent la totalité du parcours avec le même guide et le parcours cycliste sur un tandem. Les athlètes debout peuvent courir avec une prothèse ou apporter des modifications sur leur vélo, si leur handicap le nécessite. 

Handicaps

Handicaps fonctionnels (debout ou en fauteuil), malvoyance, cécité. 

Fédération internationale

International Triathlon Union (ITU) : www.triathlon.org 

© Buda Mendes/Getty Images

Partenaires Mondiaux

Partenaires Premium

Partenaires Officiels