Accéder au contenu

Pentathlon moderne

Hommes tirant au pistolet, une des épreuves du pentathlon moderne.

Le pentathlon moderne est l’héritier du pentathlon antique, qui regroupait des épreuves de course, de javelot, de saut, de disque et de lutte. Le Baron de Coubertin appréciait beaucoup cette épreuve reine des Jeux de l’antiquité, et proposa de reproduire une épreuve similaire, qui permettrait de tester les qualités d’un athlète « complet », mais dans des disciplines plus modernes. La popularité grandissante de ce sport a abouti en 1948 à la fondation de l’Union Internationale de Pentathlon Moderne (UIPM), qui comporte aujourd’hui plus de 120 pays membres.

En bref

La formule moderne du pentathlon combine quatre épreuves, issues de cinq sports :

  • La natation, avec un 200m nage libre ;
  • L’escrime, avec un tournoi de matchs d’une minute contre tous les autres athlètes ;
  • L’équitation, avec un parcours de saut d’obstacles sur un cheval que l’athlète ne connaît pas et qu’il a tiré au sort vingt minutes avant le début de l’épreuve ;
  • La course à pied et le tir, avec un laser-run où les athlètes enchaînent phases de course à pied et phases de tir sur cinq cibles, à une distance de dix mètres.

Le pentathlon moderne se dispute en deux temps ; premièrement, les athlètes marquent des points en fonction de leur classement lors des épreuves d’escrime, d’équitation et de natation, qui conditionnent leur ordre de départ lors du laser-run. Lors du laser-run, les athlètes partent avec un retard correspondant au nombre de points d’écart qu’ils ont avec le leader du classement. Le premier athlète à franchir la ligne d’arrivée du laser run remporte la médaille d’or. Du fait de la diversité des épreuves qui le composent, le pentathlon moderne est un sport extrêmement exigeant, qui requiert aux athlètes une grande force mentale et physique, ainsi qu’une polyvalence hors du commun.

Histoire olympique

Le pentathlon moderne a été inclus au programme olympique pour la première fois en 1912, sous l’impulsion du Baron Pierre de Coubertin. Initialement les épreuves se déroulaient au rythme d’une par jour, avant d’être rassemblées la même journée, pour plus de dynamisme. L’épreuve féminine a été ajoutée au programme olympique à Sydney, en 2000.  Les pays d’Europe ont longtemps été dominateurs aux Jeux, et notamment la Hongrie et la Suède, la Suède remportant notamment 13 médailles sur 15 entre les Jeux de Stockholm en 1912, et ceux de Los Angeles en 1932.

Fédération internationale : Union Internationale de Pentathlon Moderne (UIPM)

https://www.uipmworld.org/

© Quinn Rooney/Getty Images

Partenaires Mondiaux

Partenaires Premium

Partenaires Officiels