Accéder au contenu
Je m'inscris au club Je m'inscris au club pour vivre une expérience unique Je m'inscris au club
×
Omega - Official Timekeeper

Le Village des athlètes

Le Village des athlètes

Le Village olympique et paralympique, actuellement en cours de construction, sera mis à disposition de Paris 2024 à partir du 1er mars 2024. Au-delà de son ambition de fournir un accueil optimal aux athlètes, le Village sera au lendemain des Jeux, un vrai morceau de ville pour les habitants de Seine-Saint-Denis, en symbiose avec l’exemplarité environnementale ambitionnée par Paris 2024.

Les différents groupements chargés de la construction du Village olympique et paralympique avaient porté leur candidature auprès de la SOLIDEO (Société de Livraison des Ouvrages Olympiques) par le biais d’une consultation débutée en mars 2019. Le projet retenu pour le Village illustre la volonté de faire de Paris 2024 un projet environnemental innovant, répondant aux besoins des athlètes pendant les Jeux et à ceux des collectivités locales sur le long terme.

Un Village pensé avec les athlètes

Il était impossible pour Paris 2024 de concevoir le Village olympique et paralympique sans recueillir les avis éclairés de ceux qui sont concernés ; les athlètes eux-mêmes. Des athlètes des cinq continents ont pu s’exprimer sur leur vision du Village idéal, grâce à la richesse de leur expérience et de leurs anecdotes. Piloté par la Commission des athlètes de Paris 2024, un manifeste résume leurs remarques et exigences et guidera l’aménagement du site, pour un Village par les athlètes, pour les athlètes.

Le Village olympique et paralympique en chiffres :

Le village est réparti sur 3 communes ; Saint-Denis, Saint-Ouen-Sur-Seine et l’Île-Saint-Denis, et accueillera 14 500 athlètes et leur staff pendant les Jeux Olympiques, et 9 000 athlètes et leur staff pendant les Jeux Paralympiques. Jusqu’à 60 000 repas seront servis par jour, et une polyclinique sera à disposition des athlètes 7 jours sur 7, et 24h sur 24. Pendant les Jeux Paralympiques, un centre « Orthotic, prosthetic and wheelchair repair centre » sera à leur disposition pour faire réparer ses prothèses et fauteuils, sans coût. Après les Jeux, dès 2025 le quartier comportera :

  • 52 hectares, soit 70 terrains de football
  • 6000 habitants bénéficiaires
  • Plus de 2800 nouveaux logements dont 2000 logements familiaux et 800 logements en résidence 
  • 1 résidence étudiante 
  • 1 hôtel
  • 2 nouveaux groupes scolaires
  • 6 hectares d’espaces verts dont un parc public en cœur de quartier
  • Des espaces végétalisés, réservés aux piétons et aux mobilités douces
  • 120 000m² d’activités, bureaux et services  pouvant recevoir 6000 salariés
  • 3200m² de commerces de proximité.
© Paris 2024/Solideo-Illumens- Dominique Perrault/Ingérop/Une Fabrique de la Ville/VITEC/Agence TER/UrbanEco/Jean-Paul Lamoureux

Laisser la ville de demain en héritage

Au-delà de l’esthétique moderne des bâtiments, ce sont les engagements en accord des ambitions de sobriété carbone et financière de Paris 2024 qui ont permis aux projets gagnants d’être choisis au terme de la consultation. Le Village respectera les ambitions partagées par Paris 2024 et la SOLIDEO en termes d’excellence environnementale, afin de concevoir et livrer un quartier de ville tel qu’on le conçoit en 2050 :

  • Contribuer à protéger et développer la biodiversité (construction de toitures permettant d’accueillir insectes et oiseaux, ou encore de clôtures perméables favorisant le passage de la petite faune…). Des substrats de plantation à partir de ressources locales seront produits. 8876 arbres et arbustes seront plantés sur l’ensemble des espaces publics du Village, avec une grande diversité de végétaux, pour garantir la présence de multiples espèces.
  • Maîtriser le budget carbone pour contribuer à l’objectif du plan climat de respecter la trajectoire de la neutralité carbone de 2050, en utilisant des matériaux biosourcés tels que le bois. Les bâtiments sont conçus pour être peu énergivores et consommateurs d’énergie propre grâce notamment au recours à la géothermie et aux panneaux solaires.
  • Adapter la ville au climat de 2050 avec des aménagements prenant en compte et atténuant les effets du changement climatique (revêtements de sol, présence de végétaux et d’eau dans les espaces publics…). L’urbanisme assure le rafraichissement naturel des bâtiments de façon à rendre confortables les habitations en été, notamment grâce à une architecture qui favorise la circulation de l’air entre les bâtiments.
  • Une stratégie d’accessibilité universelle, adoptée le 22 mars 2019, est mise en œuvre pour permettre à tous de profiter de la ville : 100% des logements du Village seront accessibles aux personnes à mobilité réduite.
  • Un franchissement au-dessus de la Seine réservé aux mobilités douces, pour relier l’Île-Saint-Denis et Saint-Denis. En assurant la mixité d’usage et une offre de services du quotidien
© Paris 2024/SOLIDEO-Plasticine-Dominique Perrault/Ingérop/Une Fabrique de la Ville/VITEC/Agence TER/UrbanEco/Jean-Paul Lamoureux-PHILIPPON KALT/INDDIGO/AEU/INUITS-Artélia/Lavigne et Chéron/Philippon-Kalt

Le compte à rebours est lancé

Les travaux de construction ont été lancés début 2021 et s’achèveront pour le 4e trimestre 2023.

Pour les Jeux, le rôle de Paris 2024 sera de réaliser le suivi des bâtiments en configuration Village, pour répondre aux besoins des athlètes. Les aménagements temporaires, nécessaires pour répondre aux besoins spécifiques du fonctionnement d’un village pendant les Jeux (fonctions logistiques et opérationnelles, restaurant des athlètes…) compléteront les aménagements laissés en héritage.

En novembre 2024, une fois les Jeux terminés, les opérateurs entameront sur les logements une phase de réversibilité. Le recours à l’économie circulaire sera employé avec la mise en place d’une stratégie de réemploi lors de la déconstruction, au terme de laquelle, courant 2025, les habitants se verront restituer un vrai morceau de la ville du futur, éco-responsable et fonctionnelle.