Accéder au contenu
Je m'inscris au club Je m'inscris au club pour vivre une expérience unique Je m'inscris au club
×

Simon Duran, délégué USEP

Simon Duran est délégué départemental pour l’USEP (Union sportive de l’enseignement du premier degré) et ambassadeur SOP dans le Gers. Chaque année il aide les établissements scolaires du département à prendre part à la Semaine Olympique et Paralympique qui mobilise toujours plus d’écoliers, de la maternelle au lycée. 

Faire découvrir aux Jeunes les valeurs olympiques et paralympiques est une tâche qui s’étale sur l’année entière, et qui atteint son apogée lors de la Semaine Olympique et Paralympique. Avec l’USEP, Simon intervient dans les écoles de son département pour sensibiliser les enfants à la pratique d’activités physiques, puisque faire bouger une génération se joue dès le plus jeune âge. Mais c’est aussi aider les écoles qui ne peuvent pas financer certains équipements. 

« Durant la SOP on fait beaucoup d’interventions dans les écoles, on va chercher des financements pour pouvoir développer et faire connaître la pratique des disciplines olympiques et paralympiques à cette occasion. On achète du matériel que les écoles ne peuvent pas financer elles-mêmes, par exemple des fauteuils roulants, des pistolets-lasers pour pratiquer le laser-run ou le para laser-run. Les écoles ne peuvent pas financer ce type de matériel, par contre nous on peut le faire pour elles au travers d’appels à projet, et ensuite les écoles font découvrir la discipline aux enfants. » 

30 minutes pour faire bouger plus les prochaines générations

Initier les enfants à une pratique physique quotidienne pour contrer les effets de la sédentarité, c’est le but de l’USEP et des écoles dans tout le pays, qui sont de plus en plus nombreuses à mettre en place les 30 minutes d’activité par jour pour leurs élèves. Simon accompagne les écoles pour faciliter la mise en place du dispositif. « Il y a de plus en plus d’écoles qui nous sollicitent, qui n’ont pas encore forcément fait la démarche de s’inscrire sur la plateforme, mais mettent déjà en place les 30 minutes. Nous on leur demande de nous envoyer leur projet en détail, et on va faire la démarche pour eux, pour qu’ils fassent partie du dispositif. »  

Des initiatives toujours plus nombreuses, et des enfants sensibilisés

Dès la maternelle, le sport et ses valeurs sont désormais un point de rendez-vous régulier pour les enfants, qui vivent chaque année « leurs Jeux Olympiques et Paralympiques ».

L’année dernière, pendant la SOP dans une école maternelle du Gers, les enfants étaient super enthousiastes, un vrai travail avait été réalisé en amont puisque toute l’école était décorée aux couleurs des anneaux olympiques, chaque classe avait réalisé sa flamme, il y avait eu un défilé pour faire une cérémonie d’ouverture…  on se rend compte que même dans une école maternelle il y a énormément de choses qui peuvent se faire ! 

Avec la Semaine Olympique et Paralympique en janvier, mais aussi la Journée olympique le 23 juin et la journée du sport scolaire en septembre, Simon observe que les enfants sont sensibilisés année après année à d’autres thèmes que le sport en lui-même :  
« le sport va être vecteur de tout un tas d’autre valeurs, autour de la citoyenneté mais aussi du bien-être et du loisir, et aussi du développement durable c’est logique pour nous de parler de solidarité. On se rend compte que c’est très bien reçu par les enfants, puisqu’on arrive à aborder ces sujets tout en parlant de sport. »