Accéder au contenu
Boutique : découvrez les produits Paris 2024 Découvrez la boutique Paris 2024 Boutique : découvrez les produits Paris 2024
×

Athlétisme

Des athlètes franchissent la ligne d'arrivée d'une course d'athlétisme.

L’athlétisme est le sport le plus ancien dont nous avons des traces, puisqu’il apparaît dès les Jeux Olympiques de l’Antiquité. Il est possible de trouver les champions d’athlétisme depuis 776 avant J-C. A l’époque, les Jeux Olympiques antiques comprennent des épreuves telles que des courses à pied et un pentathlon composé d’épreuves s’apparentant à une course, un saut en longueur, un lancer de disque, de la lutte et un lancer de javelot. Les premiers rassemblements modernes pouvant s’apparenter à des compétitions d’athlétisme ont lieu en Angleterre en 1840, dans le Shropshire. Ces championnats se développent et se multiplient dans les années 1880, ils prennent place initialement en Angleterre, aux USA et en Europe notamment. En 1912, la fédération internationale gérant les compétitions internationales d’athlétisme, l’IAAF (aujourd’hui World Athletics), est créée.

En bref

Aujourd’hui encore l’athlétisme comporte une grande variété d’épreuves. Du fait de ces nombreuses catégories et disciplines, l’athlétisme est le sport individuel qui comporte le plus de participants aux Jeux Olympiques.

Le programme sur piste contient des épreuves masculines et féminines de sprint, de demi-fond et de fond, ainsi que des courses de haies, de steeple et des relais. Ces épreuves se déroulent toutes sur la piste du stade olympique, qui est d’une longueur de 400 mètres et est composée de deux lignes droites et de deux demi-cercles.

Sur route, les épreuves sont de deux types ; marathon et marche athlétique, et sont extrêmement exigeantes en plus de revêtir un aspect tactique qui peut donner lieu à des stratégies diverses, ou même des alliances. Elles prennent place sur la voie publique, avec des spectateurs le long du parcours qui peuvent observer et encourager les coureurs.

Deux épreuves combinées sont au programme olympique ; une féminine (combinant sept épreuves, l’Heptathlon) et une masculine (combinant dix épreuves, le Décathlon). Ces épreuves se déroulent sur deux jours dans un enchaînement qui met les athlètes à rude épreuve, pour finir par couronner le plus complet d’entre eux.

Les concours se déroulent à côté de la piste du stade olympique. Elles prennent place dans une aire de saut (en hauteur et à la perche), un bac à sable (pour le saut en longueur et le triple saut), un cercle pour les lancers (du poids, du disque et du marteau) et enfin une piste de lancer du javelot. Les athlètes participent chacun leur tour, et les concours comprennent une phase de qualification, au cours de laquelle les meilleurs athlètes se qualifient pour la finale. 

Histoire olympique

C’est fort logiquement que l’athlétisme figure au programme de tous les Jeux modernes, dès ceux de la première olympiade en 1896, à Athènes. Cette existence séculaire confère à l’athlétisme le statut de « sport roi » des Jeux Olympiques d’été, et contribue à sa popularité. Le programme masculin est presque le même depuis les Jeux de 1932 à Los Angeles, seul le 20km marche a été ajouté aux Jeux de Melbourne en 1956. Les femmes participent depuis 1928 aux épreuves d’athlétisme. Le programme féminin comportait seulement 17 épreuves jusqu’en 1992, il est désormais quasiment équivalent à celui des hommes depuis l’intégration au programme féminin du 3000m steeple en 2008, à l’exception du 50km marche qui aura lieu pour la dernière fois aux Jeux de Tokyo 2020. Depuis 1960, la pratique de l’athlétisme grandit dans les pays en développement et se développe réellement au niveau mondial.

Epreuves en 2024

  • 100m (femmes/hommes) 
  • 200m (femmes/hommes) 
  •  400m (femmes/hommes) 
  •  800m (femmes/hommes) 
  • 1 500m (femmes/hommes) 
  • 5 000m (femmes/hommes) 
  • 10 000m (femmes/hommes) 
  • 400m haies (femmes/hommes) 
  • 3000m steeple (femmes/hommes)  
  • Relais 4x100m (femmes/hommes) 
  • Relais 4x400m (femmes/hommes/mixte) 
  • Saut en hauteur (femmes/hommes) 
  • Saut à la perche (femmes/hommes) 
  • Saut en longueur (femmes/hommes)  
  • Triple saut (femmes/hommes) 
  • Lancer de poids (femmes/hommes) 
  • Lancer de disque (femmes/hommes) 
  • Lancer de marteau (femmes/hommes) 
  • Lancer de javelot (femmes/hommes)  
  • Décathlon (hommes) 
  • Heptathlon (femmes) 
  • 110m haies (hommes) 
  • 100m haies (femmes)
  • 20km marche (femmes/hommes)
  • Marathon (femmes/hommes)

Site sportif en 2024  

Le Stade de France se muera en stade olympique, et accueillera toutes les épreuves sur piste. Stade mythique de près de 80 000 places au cœur de la Seine-Saint-Denis, le Stade de France a l’habitude, depuis son inauguration en 1998, d’accueillir des compétitions prestigieuses, comme les championnats du monde d’athlétisme en 2003.  

Les épreuves sur route (marathon et marche 20km) prendront leur départ du Pont d’Iéna.


Fédération internationale : World Athletics

https://www.worldathletics.org/

© Photo by Ian Walton/Getty Images