Accéder au contenu
Omega - Official Timekeeper

Cyclisme sur route

Le cyclisme comprend diverses disciplines, qui témoignent à la fois de son ancienneté et de sa modernité ; mais la discipline la plus ancienne reste le cyclisme sur route. Au cours du 19e siècle, le cyclisme connaît un réel succès populaire en tant que loisir avec l’invention de la bicyclette, et les premières courses s’organisent quelques années plus tard. On trouve mention de la première course cycliste en 1868, dans le parc de Saint Cloud à Paris. Peu de temps après, des fédérations nationales commencent à se structurer, et finalement une fédération internationale est fondée en 1900, pour régir l’organisation des différentes disciplines ; il s’agit de l’Union Cycliste Internationale.

En bref

Le cyclisme sur route se court en extérieur, et comporte deux types d’épreuves aux Jeux Olympiques ; une course en ligne, ainsi qu’une course contre-la-montre individuelle.

La course en ligne se fait en départ groupé, et comporte une grande part de tactique et d’endurance ; bien souvent, les courses de plus de 120 kilomètres pour les femmes et plus de 200 kilomètres pour les hommes se jouent sur un sprint final de quelques centaines de mètre, ce qui exige des coureurs un placement irréprochable et une capacité à s’économiser pendant toute la première partie de la course.

Le contre-la-montre est un effort solitaire, puisque les coureurs partent cette fois chacun leur tour à intervalle régulier, et non pas en peloton. L’effort est également plus court, puisqu’un contre-la-montre se déroule sur une distance dépassant rarement les 50 kilomètres. La régularité, la concentration, l’économie des efforts grâce à une position aérodynamique ainsi que la puissance développée par le coureur font la différence dans cette épreuve.

Histoire olympique

Le cyclisme sur route fait partie des disciplines historiques des Jeux Olympiques, puisque ce sport faisait déjà partie du programme des sports lors des Jeux de la Ière Olympiade moderne en 1896 à Athènes. Absent trois éditions de 1900 à 1908, le cyclisme sur route n’a plus manqué une seule édition des Jeux Olympiques, et les femmes sont entrées au programme en 1984, alors que l’épreuve de contre-la-montre a été intégrée en 1996.

Jusqu’en 1996, les coureurs professionnels n’étaient pas autorisés à participer aux Jeux Olympiques. Depuis les Jeux d’Atlanta, les membres du peloton professionnel sont conviés, redonnant du prestige à des épreuves olympiques désormais trustées par les meilleurs coureurs mondiaux.

Epreuves en 2024

Epreuves contre-la-montre

  • Femmes : samedi 27 juillet 2024, 14h30 – 16h00
  • Hommes : samedi 27 juillet 2024, 16h30 – 18h00
  • Nombre d’athlètes : 35 femmes, 35 hommes
  • Intervalle de départ entre chaque athlète : 1 minute et 30 secondes
  • Parcours : 32,4 kilomètres ; 150 mètres de dénivelé positif
  • Lieu de départ : Esplanade des Invalides, Paris
  • Lieu d’arrivée : pont Alexandre III, Paris
  • Accès gratuit pour les spectateurs sur l’ensemble du parcours, à l’exception des zones de départ et d’arrivée qui font l’objet d’une billetterie payante.

Epreuves en ligne

Hommes :

  • Samedi 3 août 2024, 11h00 – 18h15
  • Nombre d’athlètes : 90
  • Parcours : 273 kilomètres de course ; 2 800 mètres de dénivelé positif
  • Lieu de départ : Trocadéro, Paris
  • Lieu d’arrivée : Trocadéro, Paris
  • Accès gratuit pour les spectateurs sur l’ensemble du parcours, à l’exception des zones de départ et d’arrivée qui font l’objet d’une billetterie payante.

Femmes :

  • Dimanche 4 août 2024, 14h00 – 18h45
  • Nombre d’athlètes : 90
  • Parcours :  158 kilomètres de course ; 1 700 mètres de dénivelé positif
  • Lieu de départ : Trocadéro, Paris
  • Lieu d’arrivée : Trocadéro, Paris
  • Accès gratuit pour les spectateurs sur l’ensemble du parcours, à l’exception des zones de départ et d’arrivée qui font l’objet d’une billetterie payante.
Télécharger les cartes et profils des parcours

Sites sportifs en 2024

Au départ du Trocadéro à Paris, le tracé des épreuves en ligne emmènera d’abord les pelotons masculin et féminin en vallée de Chevreuse, avant un circuit final du côté de la butte Montmartre.

Pour la première fois, femmes et hommes partageront le même parcours pour l’épreuve chronométrée : un aller-retour spectaculaire depuis les Invalides jusqu’au Bois de Vincennes, avant de franchir la ligne d’arrivée tracée sur le pont Alexandre III.

Lire le communiqué de presse complet

Fédération internationale

Union Cycliste Internationale

Le pictogramme

©Vladimir Rys/Bongarts/Getty Images