Accéder au contenu

Sports équestres

Cavalière en pleine reprise de dressage.

Les sports équestres remontent à l’Antiquité, lorsque les Grecs considéraient que pour leur survie sur le champ de bataille, il était impératif de créer une entente parfaite entre le cheval et son cavalier. Ils inventèrent donc notamment le dressage, qui sert à préparer les chevaux à la guerre. L’équitation était représentée aux Jeux Olympiques antiques avec la course de char, épreuve spectaculaire et passionnante à l’époque. Après être tombé dans l’oubli, l’art de monter à cheval réapparaît durant la Renaissance. Le dressage voit son apogée atteinte lorsqu’en 1729 l’Ecole d’équitation espagnole est créée à Vienne ; une école qui deviendra mondialement connue.

En bref

Les sports équestres comptent trois disciplines présentes aux Jeux, où les hommes et les femmes concourent dans la même catégorie mixte.

Le saut d’obstacle consiste en un parcours chronométré où les cavaliers doivent également faire tomber aussi peu de barres d’obstacles que possible, chaque barre renversée entraînant des pénalités. L’agilité, la technique et le contrôle du couple cheval-cavalier sont sollicitées.

Le dressage est l’expression la plus poussée de l’entraînement d’un cheval.  Le couple cheval/cavalier est mis en scène artistiquement dans une série de figures exécutées au cours d’une reprise. Un jury juge l’aisance et la fluidité de l’évolution du couple dans la carrière.

Une troisième épreuve, le concours complet, s’apparente à une sorte de triathlon équestre. Il combine deux épreuves telles que celles que nous venons de décrire (le saut d’obstacle et le dressage) avec une troisième, le cross. Ce dernier consiste en un long parcours mêlant des obstacles naturels ou fixes, qui sollicitent cette fois l’endurance et l’expérience des compétiteurs.  Le couple cheval-cavalier le plus polyvalent l’emporte à l’issue des trois épreuves.

Histoire olympique

Les sports équestres sont présents pour la première fois aux Jeux Olympiques de 1900, et entrent définitivement au programme olympique lors des Jeux de Stockholm, en 1912. A partir de 1952, lors des Jeux d’Helsinki, les femmes sont autorisées à prendre part à l’épreuve de dressage, désormais mixte. En 1964, les femmes prennent part à toutes les épreuves d’équitation, faisant de l’équitation le seul sport réellement entièrement mixte aux Jeux Olympiques. Des médailles individuelles et par équipes sont décernées.

Fédération internationale : Fédération Equestre Internationale

https://www.fei.org/

© Photo by Sean M. Haffey/Getty Images

Partenaires Mondiaux

Partenaires Premium

Partenaires Officiels