Accéder au contenu

Les sports paralympiques au programme de Paris 2024

La France accueillera pour la première fois de son histoire les Jeux Paralympiques d’été : 22 sports seront au programme des épreuves qui se dérouleront du 28 août au 8 septembre 2024. Les Jeux Paralympiques constituent le plus grand événement sportif mondial pour les athlètes en situation de handicap. A travers les Jeux, les sportifs ayant un handicap moteur (amputation ou assimilée, paralysie cérébrale, paraplégie, tétraplégie, hémiplégie, personnes de petite taille…), sensoriel (handicap visuel) ou intellectuel, atteignent l’excellence sportive et deviennent une source d’inspiration et d’enthousiasme pour le monde.

Les 22 sports paralympiques 

Basket fauteuil, boccia, escrime fauteuil, cécifoot, goalball, para athlétisme, para aviron, para badminton, para canoë, para cyclisme (route et piste), para équitation (dressage), para powerlifting, para judo, para natation, para taekwondo, para tennis de table, para tir à l’arc, para tir sportif, para triathlon, rugby fauteuil, tennis fauteuil, volleyball assis.

Basket fauteuil

Sport collectif, le basket fauteuil fut pratiqué à ses débuts en activité de rééducation par les soldats blessés au lendemain de la seconde guerre mondiale. Il est à l’origine du développement du paralympisme dans le monde.

Stade Arena Sport paralympique Basket fauteuil
Basket fauteuil

Les règles

Le règlement du basket fauteuil est le même que celui du basket valide, les joueurs sont au nombre de cinq, et jouent sur le même terrain, la hauteur du panier est identique. Toutefois, certaines adaptations sont apportées, principalement concernant les reprises de dribble, pour lesquelles les joueurs doivent passer ou faire rebondir le ballon par terre toutes les deux poussées de roues afin d’éviter d’être sanctionné pour « marché ».

Le fauteuil roulant fait partie intégrante des joueurs et du jeu. Lors d’un match, les contacts et les chocs sont nombreux. Le fauteuil roulant est conçu en tenant compte des mensurations, du type de handicap et du rôle du joueur sur le terrain. Le cadre des fauteuils est rigide à 3 ou 4 roues avec une hauteur d’assise et de cale-pieds réglementée et une roue arrière anti-bascule.

Le saviez-vous ?

Le basket fauteuil applique un système de points aux joueurs, selon leur degré de handicap. Les points vont de 1 à 4.5 (1 étant le degré de handicap le plus bas). Lors des Jeux Paralympiques, le nombre total de points pour l’ensemble des cinq joueurs présents sur le terrain ne doit pas excéder 14.

Handicaps concernés

Paraplégie, tétraplégie ou assimilé, amputation ou assimilée, handicap physique entrainant une perte fonctionnelle.

Boccia

Sport de précision et d’adresse pratiqué en fauteuil roulant, la boccia s’apparente à la pétanque. Cette discipline est pratiquée en individuel, double ou par équipe de trois, par des sportifs dont le handicap atteint sévèrement les fonctions motrices.

Les règles

Ce sport mixte se joue en salle, sur un terrain de 12,5m par 6m. Chaque joueur dispose de six balles au début de chaque manche. Les matchs en individuel ou double se disputent en quatre manches, les matchs par équipe se disputent en six manches. Le but est de lancer ou de faire rouler ses balles de couleur le plus près possible d’une balle blanche, appelée “Jack”. Il existe quatre catégories de handicap, les joueurs BC1 et BC3 peuvent disposer d’assistance (stabilisation du fauteuil en BC1, rampe de lancement en BC3), les joueurs BC2 et BC4 jouent de façon autonome.

Le saviez-vous ?

Les assistants sportifs des joueurs BC1 et BC3 restent dos au jeu durant toutes les manches. Ils sont uniquement présents pour exécuter les commandes du joueur, ils ne sont pas autorisés à se retourner pour regarder le jeu, ni à le conseiller.

Handicaps concernés

Paralysie cérébrale et assimilée, atteinte sévère des quatre membres.

Cécifoot

Le cécifoot, aussi appelé foot à 5, est joué par des athlètes malvoyants, avec un ballon qui émet un son en roulant. Aux Jeux Paralympiques, le cécifoot n’est pas ouvert aux féminines.

Les règles

Chaque équipe est formée de cinq joueurs, quatre joueurs de champ et un gardien. Les matchs se déroulent en deux mi-temps de 25 minutes sur un terrain de mêmes dimensions que ceux de handball (40x20m). Sur les lignes des deux côtés du terrain, des barrières sont alignées pour éviter la sortie du ballon et assurer la continuité du jeu.

Les joueurs de champ sont classés en catégorie B1 (acuité visuelle nulle ou très faible et/ou pas de perception de la lumière). Cependant, afin d’égaliser les situations de handicap entre tous les joueurs sur le terrain, ils doivent porter un masque occultant.

Le gardien, en revanche, peut être valide. Outre son titre de gardien, il joue un rôle essentiel car il participe à l’orientation de ses joueurs en zone défensive. En phase offensive, les joueurs sont assistés par un guide placé derrière les buts adverses.

Dans ce jeu, les joueurs se fient uniquement au son. Lorsqu’ils se déplacent vers le ballon, ils doivent se signaler en disant : « Voy ». Afin de respecter le jeu, les spectateurs doivent garder le silence.

Handicaps concernés

Handicap visuel, cécité.

Goalball

Le goalball est un sport collectif pour les malvoyants et non-voyants, sans catégorie de handicap. L’équipe attaquante fait rouler au sol un ballon rempli de grelots, vers le but adverse, défendu par trois adversaires, dans le but de marquer.

Paris2024-Stade-Pierre-De-Coubertin-PARA

Les règles

Le goalball se joue entre deux équipes de trois joueurs portant un masque opaque sur les yeux, afin de neutraliser les différences de vision entre les joueurs. Il se pratique sur un terrain de la dimension d’un terrain de volley-ball, soit 18m x 9m, avec des marques tactiles afin que les joueurs puissent se repérer. Les matchs durent deux mi-temps de douze minutes chacune.

Le ballon doit impérativement rebondir au moins une fois dans le camp de l’équipe lanceuse pour que le tir soit validé. Les joueurs gardent leur cage en s’allongeant devant. Ils deviennent tour à tour attaquants ou défenseurs.

Comme au cécifoot, le public doit être silencieux afin que les joueurs puissent écouter les mouvements du ballon.

Handicaps concernés

Handicap visuel, cécité.

Para athlétisme

Le para athlétisme fut l’un des premiers sports intégrés au programme des Jeux Paralympiques de Rome, en 1960. Il comporte une grande variété d’épreuves de courses sur piste (hormis courses d’obstacles et épreuves de marches), de courses sur route avec le marathon, d’épreuves de sauts (hormis saut à la perche) et de lancers (hormis lancers de marteau).

Paris2024-Stade Olympique-PARA

Les règles

En fonction de leur catégorie de handicap, les athlètes peuvent disputer leurs épreuves en fauteuil roulant, avec une/des prothèse(s), à partir d’une chaise de lancer. Selon le degré de handicap, les athlètes déficients visuels peuvent être accompagnés d’un guide pour les courses ou être guidés par un entraineur pour les lancers et les sauts. Sport de référence aux Jeux Paralympiques, le para-athlétisme est ouvert à toutes les catégories de handicaps physiques, visuels et mentaux. Toutefois, toutes les catégories n’ont pas accès à l’ensemble des épreuves.

Handicaps concernés

Paraplégie, tétraplégie et assimilées, amputation et assimilée, handicap visuel et cécité, paralysie cérébrale, handicap intellectuel, personnes de petite taille.

Para aviron

Le para aviron, sport paralympique depuis les Jeux de Pékin 2008, se pratique sur une distance de 2000m, sur trois types d’embarcations, seul à deux ou à quatre.

Stade nautique de Vaires sur Marne Sport paralympique aviron

Les règles

Les catégories de handicaps et les embarcations sont les suivants : PR1, réservé aux rameurs ne pouvant pas utiliser leurs jambes et leur tronc, ils sont seuls dans leur embarcation et utilisent deux rames ; PR2, équipage de deux rameurs (un homme, une femme), chacun ayant deux rames ; PR3 : équipage composé de quatre rameur.se.s (deux femmes et deux hommes), et d’un barreur, chaque rameur ramant avec une seule rame, côté droit ou gauche.

Handicaps concernés

Paraplégie et assimilée, myopathie, infirmité motrice cérébrale, amputation et assimilée, handicap visuel et cécité.

Para badminton

Le para badminton figurera pour la première fois au programme des Jeux Paralympiques à Tokyo, en 2020.  Selon le handicap, il peut être pratiqué en fauteuil, ou debout.

Les règles

Il existe six catégories différentes : handicaps des membres supérieurs (SU5), handicaps des membres inférieurs (SL3 et SL4), fauteuils roulants (WH1 et WH2), personnes de petite taille (SS6).

Comme en badminton, le para badminton se dispute en simple homme et simple dame, double homme, double dame et double mixte. Le para badminton se joue sur un terrain de badminton standard, cependant, il peut être modifié pour certaines catégories, comme pour les simples en fauteuil qui se déroulent sur un demi-terrain.

Un match se compose de trois sets de 21 points chacun. Le vainqueur est le premier qui remporte deux sets. Lors de la frappe du volant, une partie du tronc de l’athlète doit toujours être en contact avec le siège de son fauteuil.

Handicaps concernés

Paraplégie ou assimilée, amputation et assimilée, personnes de petite taille.

Para canoë

Aux Jeux Paralympiques, toutes les épreuves se disputent sur 200m sprint, en confrontation directe et en monoplace dans deux types d’embarcations, le kayak ou la pirogue.

Les règles

En kayak, on utilise une pagaie double (un manche et deux pales), tandis qu’une pagaie simple (un manche et une pale) est utilisée en pirogue (Va’a). Contrairement à l’aviron, la pagaie n’a aucun point de fixation sur l’embarcation, le pagayeur doit donc créer son appui dans l’eau et transmettre l’énergie à l’embarcation en utilisant son corps pour se déplacer.

Il existe trois catégories :

KL1 – VL1 : Athlètes sans ou avec une fonction très limitée du tronc, sans fonction des jambes.

KL2 – VL2 : Athlètes avec une fonction partielle du tronc et des jambes, capables de s’asseoir droit dans un kayak mais ayant éventuellement besoin d’un siège avec dossier haut.

KL3 – VL3 : Athlètes avec une fonction du tronc et une fonction partielle des jambes, capables de s’asseoir avec le tronc en flexion avant dans le kayak et d’utiliser au moins une jambe.

Handicaps concernés

Handicap moteur.

Para cyclisme (sur route et sur piste)

Le para cyclisme est divisé en deux disciplines aux Jeux Paralympiques : le cyclisme sur route (course en ligne, contre la montre, relais) et le cyclisme sur piste (contre la montre, poursuite individuelle, tandem, par équipe).

Les règles

Les distances de compétition tiennent compte des capacités des différentes catégories de handicaps. Sur route, les courses en ligne se disputent sur une distance de 100km pour les tandems, et 50km pour les handbikes. Sur piste, les épreuves de vitesse se disputent en individuel ou par équipe sur des distances de 500m à 1000m départ arrêté, les épreuves de poursuite se tiennent sur des distances de 3000m à 4000m.

L’activité se décline en quatre formes de pratique :

– Solo, avec un vélo standard et éventuellement quelques aménagements liés au handicap (emplacement des freins, des changements de vitesse, du pédalier…), réservé aux personnes amputées ou ayant une perte fonctionnelle des membres supérieurs et/ou inférieurs.

– Handbike, avec un engin à trois roues, où le cycliste utilise la force des membres supérieurs pour actionner le pédalier, réservé aux personnes présentant des lésions médullaires ou amputées d’un ou deux membres inférieurs.

– Tricycle, réservé aux personnes ayant des troubles moteurs et de l’équilibre (IMC, hémiplégiques).

– Tandem, réservés aux personnes malvoyantes ou aveugles pratiquant avec un guide valide, appelé pilote.

Handicaps concernés

Handicap visuel, amputation de membres supérieurs et/ou inférieurs et assimilées, handicap entrainant une perte fonctionnelle des membres supérieurs et/ou inférieurs (IMC, hémiplégie…).

Para équitation (dressage)

Seul le dressage est inclus au programme des Jeux Paralympiques. Le para dressage est un sport dans lequel les athlètes sont jugés sur la précision et la qualité de leur équitation, le comportement de leur cheval aux différentes allures, les arrêts, la dimension artistique…

Chateau de Versailles Sport paralympique dressage

Les règles

Le para dressage comprend trois disciplines : épreuve technique imposée, reprise libre en musique et une épreuve par équipe. Les épreuves sont mixtes, les cavaliers se voient attribuer par les juges un score traduit par un pourcentage. Les concurrents sont classés en quatre grades de niveau de handicap. Selon les besoins, l’utilisation d’un matériel spécifique est autorisée : selle adaptée, sangles, éperons…

Handicaps concernés

Paraplégie et assimilée, amputation et assimilée, malvoyance et cécité, infirmité motrice cérébrale, grands handicaps.

Para escrime

Le para escrime est une discipline mixte qui se pratique en fauteuil roulant maintenu solidement dans un appareil de fixation spécifique. Comme dans sa version olympique, le para escrime se pratique au fleuret, à l’épée et au sabre. La position des tireurs tient compte du fait qu’ils soient gauchers ou droitiers. La distance les séparant est calculée sur l’envergure la plus faible des deux tireurs.

Les règles

Le règlement du para escrime est globalement le même que celui de l’escrime. Il se distingue cependant de ce dernier par le fait que les duellistes s’affrontent uniquement avec la moitié supérieure de leurs corps. Au fleuret, la zone de touche est limitée au tronc. Au sabre, la zone de touche est étendue à tout le corps de l’adversaire au-dessus de la taille. A l’épée, la zone de touche concerne tout le corps de l’adversaire au-dessus de la taille.

Il existe deux catégories paralympiques : A, tireur avec équilibre du tronc et B, tireur sans équilibre du tronc.

Handicaps concernés

Paraplégie, tétraplégie et assimilées, amputation de membres inférieurs et assimilée, infirmité motrice cérébrale (IMC) et assimilée.

Para haltérophilie

Seul le développé-couché est une épreuve officielle aux Jeux Paralympiques. Les concurrents sont mélangés par catégories de handicaps mais séparés en catégories de poids.

Les règles

Chaque athlète choisit le poids de la barre à soulever. Une fois la barre décrochée de ses supports, et au signal de l’arbitre « Start », le concurrent abaisse la barre jusqu’à sa poitrine, puis la soulève à bout de bras jusqu’à ce que ces derniers soient complètement tendus, coudes verrouillés. Une fois son mouvement terminé, l’arbitre donne le signal “Rack” et l’athlète peut reposer la barre sur ses supports. Ceci constitue un « essai », chaque essai est validé par un jury. Après que chaque concurrent ait effectué trois essais, l’athlète ayant soulevé la barre la plus lourde est déclaré vainqueur. En cas d’égalité, l’athlète au poids de corps le plus léger l’emporte.

Handicaps concernés

Paraplégie, tétraplégie et assimilées, amputations de membres inférieurs et assimilées.

Para judo

Le para judo est destiné exclusivement à des sportifs en situation de handicap visuel, il suit les mêmes règles que le judo olympique. En raison de leur handicap, le contact entre les concurrents doit être permanent, dans le cas inverse, le combat est stoppé par l’arbitre. Avant même le début du combat, les judoka.te.s doivent saisir le judogi de l’adversaire.

Les règles

Comme au judo olympique, les judoka.te.s sont classés par catégories de poids. Même s’ils sont classés par catégorie, B2-B3 (mal-voyant) ou B1 (non-voyants), les trois niveaux combattent ensemble, par catégories de poids.

Les catégories de poids masculines vont de moins de 60kg à plus de 100kg. Les catégories féminines vont de moins de 48kg à plus de 70kg. Les combats durent 4 minutes, hors arrêts.

L’objectif est soit de marquer plus de points que son adversaire par des attaques successives, ou de marquer un ippon (équivalent du KO en boxe).

Handicaps concernés

Malvoyance, cécité.

Para natation

La para natation est l’un des sports les plus populaire aux Jeux Paralympiques. Tous les types de handicap peuvent pratiquer cette discipline, qui ne nécessite aucun matériel spécifique (l’usage de prothèses est interdit).

Les règles

Tous les styles de nage sont au programme des Jeux Paralympiques (brasse, dos, papillon, nage libre, nages combinées) et la plupart des types d’épreuves, à l’exception des demi-fond (800m et 1500m).

En fonction des handicaps, le départ se fait par plongeon ou directement dans l’eau. Une aide manuelle est permise à tous nageurs ayant des difficultés à maintenir seul un contact avec le mur. De même, pour les nageurs déficients visuels, les virages et l’arrivée peuvent être indiqués par un assistant avec une perche pour les prévenir de l’approche du mur.

Handicaps concernés

Malvoyance et cécité, handicap intellectuel, tous les handicaps physiques entrainant une perte fonctionnelle.

Para taekwondo

Le para taekwondo fera son entrée aux Jeux Paralympiques à Tokyo, en 2020. Il s’adresse uniquement aux athlètes ayant un handicap des membres supérieurs, répartis en quatre classes. A l’intérieur de ces classes, les combattants sont répartis en catégories de poids.

Les règles

Les combats se déroulent en trois rounds de deux minutes, espacés d’une minute de repos. Les athlètes sont équipés d’un casque, et de protections, ils exécutent des coups de pieds sur le torse de leur adversaire. Les coups de pieds directs valent deux points, ceux en rotation trois à quatre points. Les fautes commises (coup de pied à la tête, sortie de tapis, chute…) offrent un point à l’adversaire. Les points sont comptabilisés de manière électronique à partir de capteurs placés sur le plastron et les protections de pieds.

Pour remporter le combat, plusieurs possibilités existent : mener par 20 points d’écart, être le premier à marquer 40 points, avoir plus de points que son adversaire à l’issue des cinq minutes réglementaires. En cas d’égalité à l’issue de ces cinq minutes, une période supplémentaire est octroyée. En cas de nouvelle égalité à l’issue, les juges désignent le vainqueur selon différents critères : technicité, nombre d’impacts, combativité…

Handicaps concernés

Handicap des membres supérieurs.

Para tennis de table

Le para tennis de table adopte strictement les mêmes règles que le tennis de table olympique. La seule adaptation concerne le service pour les joueurs en fauteuil roulant : l’effet rétroactif est interdit tout comme l’utilisation des petits côtés de la table.

Les règles

Il existe onze catégories de handicap, cinq pour les joueurs en fauteuil roulant (classe 1-5), six pour les joueurs debout (classe 6-11). Les pongistes ayant des problèmes de préhension de la raquette peuvent utiliser une orthèse pour fixer la raquette à la main ou utiliser une bande afin de maintenir le manche seul.

Handicaps concernés

Handicap physique (en fauteuil ou debout), handicap intellectuel.

Para tir à l’arc

Aux Jeux Paralympiques, les compétitions comportent des épreuves individuelles par sexe et mixtes par équipe.

Les Invalides Sport paralympique

Les règles

Il existe trois catégories d’épreuves :

– Open arc classique : tir à 70m debout sur une cible de 122cm de diamètre composée de dix cercles concentriques marquant de 1 à 10 points.

– Open arc à poulies (pour les tireurs ayant peu de force dans les bras) : tir à 50m depuis un siège haut ou un fauteuil roulant sur une cible de 80cm de diamètre dont le blason est réduit pour ne laisser que les zones de six à dix points.

– W1 (arc à poulies limité à 45 livres sans scope ni visette) : réservé aux archers ayant un profil tétraplégique avec un déficit des membres inférieurs, au tronc et à un bras. Tir à 50m, sur une cible de 80 cm de diamètre avec dix zones.

En compétition, lors du tour de classement, les archers tirent 72 flèches en douze volées de six flèches. Chaque archer dispose de quatre minutes pour tirer ses six flèches. A l’issue de ce tour, les archers sont disposés dans un tableau et s’opposent par deux, en élimination directe sur cinq volées de trois flèches pour les arcs à poulies et les W1. Trois à cinq volées de cinq flèches pour les arcs classiques.

Handicaps concernés

Paraplégie, tétraplégie et assimilées, amputation et assimilée, infirmité motrice cérébrale et assimilée.

Para tir sportif

Les épreuves de tir sportif aux Jeux Paralympiques se jouent sur 10m, 25m ou 50m avec des carabines et pistolets à plombs ou à balles (le type de munitions dépend de la distance).

Les règles

Les concurrents sont classés en deux catégories : SH1 et SH2, ils peuvent tirer en position debout ou assise. Les athlètes les plus handicapés (SH2) ne tirent pas au pistolet, et peuvent utiliser une potence pour faciliter le soutien de leur carabine. Au premier tour de qualification les compétiteurs tirent soixante fois sur une cible composée de dix cercles concentriques. Le résultat cumulé de ces tirs détermine les huit concurrents qui participeront à la finale. Durant celle-ci, les tirs successifs permettent d’éliminer un à un les finalistes pour désigner le vainqueur.

Handicaps concernés

Paraplégie et assimilée, tétraplégie et assimilée, handicap ou amputation d’un membre inférieur, amputation membre supérieur, hémiplégie, personnes de petite taille.

Para triathlon

Au para triathlon, les athlètes enchainent trois épreuves consécutives : 750m de natation, 20km de cyclisme, et 5km de course à pied.

Les règles

Les athlètes sont répartis dans neuf catégories de handicaps. Ceux qui ne peuvent courir effectuent le parcours cycliste en handbike et le parcours de course en fauteuil d’athlétisme. Ils sont autorisés à bénéficier d’une aide humaine lors des transitions (natation-vélo, vélo-course).
Les triathlètes ayant un handicap visuel effectuent la totalité du parcours avec le même guide et le parcours cycliste sur un tandem.

Handicaps concernés

Handicaps fonctionnels (debout ou en fauteuil), malvoyance, cécité.

Rugby fauteuil

Sport collectif mixte d’opposition, le rugby fauteuil est une discipline réservée aux athlètes ayant une atteinte des quatre membres. Il se pratique avec un fauteuil manuel spécifique par équipe de quatre joueurs. L’objectif est de franchir la ligne de but adverse en possession du ballon tout en empêchant l’adversaire d’en faire autant.

Les règles

Les parties sont divisées en quatre périodes de huit minutes. Le rugby fauteuil se joue sur un terrain de basketball, avec un ballon spécifique s’inspirant de celui du volley. Les chocs font partie du jeu, c’est pourquoi les fauteuils ont un cadre rigide, une roulette anti-bascule ainsi qu’un double pare-chocs. La saisie d’un adversaire avec ses mains et les contacts excessifs pouvant nuire à l’intégrité physique du joueur sont sanctionnés.

Les règles du rugby fauteuil s’inspirent du rugby, du basket et du hockey. Le joueur en possession du ballon doit dribbler au moins une fois ou faire une passe toutes les dix secondes. Contrairement au rugby, les passes vers l’avant sont autorisées, le ballon peut être envoyé par tous les moyens et dans toutes les directions. Les joueurs font avancer le ballon vers le but adverse en le lançant, en le faisant rouler, en dribblant ou en le tenant sur leurs genoux.

Comme au basket fauteuil, chaque joueur se voit attribuer un nombre de points (de 0,5 à 3,5), en fonction de son degré de handicap. Chaque équipe ne peut dépasser un total de huit points sur le terrain. Les joueurs les moins mobiles (0,5 à 1,5 points), du fait de leur handicap, ont une fonction essentiellement défensive sur le terrain.

Handicaps concernés

Tétraplégie et assimilée.

Tennis fauteuil

Créé dans les années 80, le tennis fauteuil est devenu une discipline particulièrement populaire. Les athlètes sont classés en deux catégories : « Open » pour les joueurs ayant une atteinte aux membres inférieurs et « Quad » pour les joueurs ayant une atteinte aux membres inférieurs et supérieurs.

Roland Garros Sport paralympique tennis
TENNIS – INTERNATIONAUX DE FRANCE – ROLAND GARROS 2015 – PARIS (FRA) – PHILIPPE CHATRIER – PHOTO : PHILIPPE MONTIGNY / FFT

Les règles

Aux Jeux Paralympiques, la discipline compte six épreuves : simple homme, simple dame, double hommes, double dames, quad (mixte) en simple et double. Le tennis fauteuil utilise strictement les mêmes règles que le tennis traditionnel, une seule adaptation existe, liée à l’usage du fauteuil : il est possible de laisser la balle rebondir deux fois avant de la frapper.

Handicaps concernés

Paraplégie, tétraplégie et assimilées, amputations de membres inférieurs et assimilées, handicap physique entrainant une perte fonctionnelle.

Volley-ball assis

Le volley-ball assis est une variante du volley-ball. Il se joue par deux équipes de six joueurs qui se déplacent assis au sol pendant les matchs. Les fesses ou le dos doivent toujours rester en contact avec le sol, notamment lors des touches de balles.

Roland Garros Sport paralympique
Roland Garros volley assis

Les règles

La balle utilisée est la même que pour le volley-ball. Le terrain en revanche est plus petit (6m x 10m) et le filet positionné plus bas (1m15 pour les hommes, 1m05 pour les femmes). Les matchs se déroulent en trois sets gagnants de 25 points (cinq sets maximum, le 5e se disputant en 15 points).

Handicaps concernés

Handicap physique sur un ou plusieurs membres inférieurs ou supérieurs. Ce sport est réservé aux personnes en capacité de se déplacer en position assise avec facilité et en sécurité.

Pour en savoir plus sur les sports paralympiques : site officiel du Comité Paralympique International

Partenaires Mondiaux

Partenaires Premium

Partenaire officiel