Accéder au contenu
Boutique : découvrez les produits Paris 2024 Découvrez la boutique Paris 2024 Boutique : découvrez les produits Paris 2024
×

L’une des plus belles vagues du monde à Paris 2024

Le surf aux JO de Paris 2024

Proposer une célébration inédite et un spectacle sportif à couper le souffle, c’est l’ambition de Paris 2024, dans l’esprit qui guide les Jeux Olympiques depuis leur création. Après avoir fait le choix de quatre sports additionnels spectaculaires, dont le surf, les lieux choisis pour les compétitions suivent cette même volonté.

Pour l’épreuve de surf de Paris 2024, le choix du site de compétition revêt une importance capitale. La vague choisie doit pouvoir garantir des conditions optimales aux athlètes, et permettre le déroulement d’une compétition spectaculaire. Cinq sites de grande qualité ont été mis en compétition pour accueillir les épreuves, illustrant la diversité et la richesse du littoral du territoire français. Le 3 mars 2020, la Commission exécutive du CIO a validé le choix de Paris 2024 d’organiser les épreuves de surf sur l’une des plus belles vagues du monde : Teahupo’o.

Une vague spectaculaire

A cette période de l’année, organiser les épreuves de surf à Tahiti permet de garantir des conditions de compétition optimales aux athlètes. Disputer les épreuves de surf à Teahupo’o mettra les athlètes face à un défi à la hauteur d’une compétition olympique, et augure d’un spectacle à couper le souffle, pour les spectateurs comme les téléspectateurs.

Le choix de Tahiti donnera lieu à une compétition exceptionnelle, dans un lieu plébiscité par le monde du surf. Depuis plus de 20 ans au calendrier du championnat du monde, le Tahiti Pro et sa vague de Teahupo’o font figure de référence sur le circuit masculin. Une compétition féminine était également organisée sur le spot de 1999 à 2006.

Kelly Slater (quintuple vainqueur à Teahupo’o, 11 fois champion du monde) :

« Délocaliser l’épreuve à Tahiti va apporter quelque chose de spécial à ces Jeux en France. C’est avec ce type de spot que le surf va être montré et honoré comme il se doit. Teahupo’o est un choix parfait. »

Jérémy Flores (surfeur français) :

« Teahupo’o, ça fait rêver. C’est l’une des plus belles vagues au monde. Et puis, il y a la culture tahitienne, le public… »

L’Outre-Mer à l’honneur

Cette décision est en adéquation avec l’ambition de Paris 2024 de faire vivre les Jeux à l’ensemble du territoire français. La validation de site de Teahupo’o par la Commission exécutive du CIO permet à Paris 2024 d’engager un nouveau territoire, la Polynésie Française, l’un des berceaux historiques du surf. Elle offre ainsi l’opportunité à Paris 2024 d’associer les Outre-mer et leurs populations aux Jeux Olympiques – pour la première fois de l’histoire – tout en valorisant la diversité et la richesse du patrimoine français.

Le site de compétition est pensé d’une manière respectueuse qui permet de préserver l’environnement exceptionnel de l’Île. Un village des athlètes sera composé de maisons modulables qui seront ensuite transformées en logements sociaux. La zone littorale ne sera pas impactée puisque la vague est au large. Les live sites permettront aux spectateurs de profiter du spectacle, tout en célébrant à la fois la culture polynésienne, l’esprit olympique et les valeurs de Paris 2024.

Crédit photo : FFSurf