Accéder au contenu

Village olympique et paralympique : les premières images

Premières images du Village Olympique et Paralympique.

Le 22 novembre 2019, la SOLIDEO annonçait les groupements choisis pour assurer la construction du secteur Saint-Ouen du Village olympique et paralympique. Une étape de plus franchie vers la livraison de ce qui sera, au lendemain des Jeux, un vrai morceau de ville pour les habitants de Seine Saint Denis, en symbiose avec l’exemplarité environnementale ambitionnée par Paris 2024.

Les différents groupements chargés de la construction du Village olympique et paralympique avaient porté leur candidature auprès de la SOLIDEO (Société de Livraison des Ouvrages Olympiques) par le biais d’une consultation débutée en mars 2019. Les images du projet retenu illustrent la volonté de faire de Paris 2024 un projet environnemental innovant, répondant aux besoins des athlètes pendant les Jeux et à ceux des collectivités locales sur le long terme.

Le Village olympique et paralympique en chiffres :

Le village est réparti sur 3 communes ; Saint-Denis, Saint-Ouen et l’Île-Saint-Denis, et accueillera 15 600 athlètes pendant les Jeux. Après les Jeux, le quartier comportera :

-2 200 logements familiaux ;

-900 logements spécifiques (à destination des étudiants par exemple) ;

-Le gymnase Pablo Neruda de Saint – Ouen réhabilité et agrandi ;

-Un parc aménagé de 3 hectares ;

-7 hectares environ d’espaces verts ;

-120 000m² d’activités, bureaux et services ;

-3200m² de commerces de proximité.

Premières images du Village Olympique et Paralympique.
Crédit Photo : SECTEUR E_Groupement Nexity SA-Eiffage Immobilier IDF

Laisser la ville de demain en héritage

Au-delà de l’esthétique moderne des bâtiments, ce sont les engagements en accord des ambitions de sobriété carbone et financière de Paris 2024 qui ont permis aux projets gagnants d’être choisis au terme de la consultation. Le Village respectera les ambitions partagées par Paris 2024 et la SOLIDEO en termes d’excellence environnementale, afin de concevoir et livrer un quartier de ville tel qu’on le conçoit en 2050 :

-Contribuer à protéger et développer la biodiversité (construction de toitures permettant d’accueillir insectes et oiseaux, ou encore de clôtures perméables favorisant le passage de la petite faune…).

-Maîtriser le budget carbone pour contribuer à l’objectif du plan climat de respecter la trajectoire de la neutralité carbone de 2050, en utilisant des matériaux biosourcés tels que le bois.

-Adapter la ville au climat de 2050 avec des aménagements prenant en compte et atténuant les effets du changement climatique (revêtements de sol, présence de végétaux et d’eau dans les espaces publics…).

Premières images du Village Olympique et Paralympique.
Crédit photo : SECTEUR E_Groupement Nexity SA-Eiffage Immobilier IDF

Le compte à rebours est lancé

La première échéance est dès lors fixée avec le lancement des travaux de construction début 2021, travaux qui prévoient de s’achever pour le 4e trimestre 2023. En novembre 2024, une fois les Jeux terminés, les opérateurs entameront sur les logements une phase de réversibilité au terme de laquelle, courant 2025, les habitants se verront restituer un vrai morceau de la ville du futur, éco-responsable et fonctionnelle.

Partenaires Mondiaux

Partenaires Premium

Partenaire officiel