Accéder au contenu
Omega - Official Timekeeper

Le Village olympique et paralympique

Situé à proximité immédiate du stade de France et du futur centre aquatique, le village offrira, de par dimension culturelle et patrimoniale, des conditions d’accueil exceptionnelles aux 15 000 athlètes présents.

Aménagé à proximité immédiate de Paris, sur les bords de Seine, sur les communes de Saint-Denis, Saint-Ouen et L’Île-Saint-Denis, le village de Pleyel – Bords de Seine s’étendra sur une superficie totale de 50 ha, dont 5,7 ha de plan d’eau. Ce choix s’inscrit idéalement dans la vision portée par le CIO qui place les athlètes au cœur du projet et permet un héritage fort, responsable et cohérent avec la planification générale envisagée pour le développement du territoire.

Le village de Pleyel – Bords de Seine présentera le formidable atout de se situer à moins de deux kilomètres des deux principaux sites de compétition des Jeux, à savoir le Stade de France et le futur centre aquatique de Saint-Denis. 85% des athlètes auront un temps de trajet inférieur à 25 minutes pour rallier leur site de compétition. L’environnement fluvial, l’intégration du patrimoine (comme la Cité du Cinéma et sa grande nef historique, la Halle Maxwell rénovée), enfin la possibilité d’utiliser la Seine comme un espace récréatif confèreront au village un environnement unique et différenciant. Il offrira ainsi la possibilité d’une véritable « mise en Seine » du projet Paris 2024 dans sa globalité. Et symbolisera parfaitement la volonté du Comité de candidature de concilier la mise en valeur de l’extraordinaire patrimoine de Paris, de sa région avec un héritage sans précédent. Outre sa dimension culturelle et patrimoniale, le village de Pleyel – Bords de Seine proposera un schéma de fonctionnement idéal. Confortable, compact, étendu en superficie, il sera entouré par un nombre important de sites d’entraînement (480), localisés à moins de 30 minutes.

Au cœur de ce vaste espace paysager, la Cité du Cinéma constituera l’épicentre du futur village. Son plus grand édifice, la Nef, était à l’origine une centrale électrique, construite en 1933 afin de fournir de l’énergie au métro parisien. Suite à son démantèlement en 1981, il tomba en désuétude jusqu’à ce qu’il soit découvert par le réalisateur français Luc Besson. Sous son impulsion, le bâtiment fut totalement réhabilité et achevé en 2012. Aux portes de Paris, ce projet a permis de créer un des principaux pôles de tournage et de services pour l’industrie cinématographique en Europe.

La Nef impressionne de par ses dimensions hors-normes, caractérisée notamment par une galerie de 240 mètres de longueur et 24 mètres de largeur, couverte par un toit de verre. Avec la mezzanine adjacente et le restaurant de la Cité, la Nef accueillera le restaurant principal du village. Le grand auditorium voisin (d’une capacité de 500 personnes) pourra servir de salle de réunion pour les chefs de mission et de cinéma dédié aux résidents du village.

Les opérations logistiques du Village seront organisées dans deux grands bâtiments entourant la Nef, représentant une surface de plus de 15 000 m2 de bureaux et d’ateliers. Le site abrite en outre neuf studios de cinéma s’étendant sur des surfaces de 600 à 2 100 m2.

A l’horizon 2024, le site de Pleyel – Bords de Seine bénéficiera d’une accessibilité de premier plan. Sa desserte en transports en commun en fera un pôle d’interconnexion d’importance majeure à l’échelle de la métropole. L’accessibilité routière sera tout aussi complète avec la proximité immédiate de l’A86 et de l’A1. Le centre de Paris, situé à 7 km du village, pourra être rallié en une vingtaine de minutes.

Mais l’héritage premier laissé aux populations et collectivités locales résidera bien sûr dans la création d’une nouvelle « éco-cité de la boucle de Seine » de 3 500 logements. La réalisation de ce grand territoire innovant donnera lieu à un ensemble urbain diversifié, agréable et multifonctionnel, dans un environnement paysager qualifié. Il s’inscrira complètement dans la transformation du territoire de Seine-Saint-Denis déjà entamée depuis de nombreuses années.

Véritable cœur des Jeux, le village rassemble pendant l’événement près de 15 000 athlètes olympiques et paralympiques, en provenance de 206 nations. Il constitue en lui-même une véritable ville, proposant de multiples services et de nombreuses offres de restauration, assurant plus de 700 000 repas.