Accéder au contenu

VTT

Athlète en pleine course de VTT

L’histoire du VTT est relativement récente, et remonte aux années 1970, et la volonté de certains cyclistes de sortir de la route pour s’aventurer sur tous types de chemins. Dans les années 1990, des vélos sont conçus pour résister aux chocs ; ce sont les premiers VTT (vélos tout terrain). Dès ce moment, la pratique se développe, et le VTT devient un sport à part entière qui commence à se structurer. Les premières compétitions officieuses se déroulent dans les années 1980, avec les premiers championnats du monde officiels organisés en 1990.

En bref

Le VTT dispose de deux épreuves, une féminine et une masculine, appelées cross-country. Il s’agit d’une course en ligne de plusieurs tours autour d’une boucle, dont le terrain montagneux et accidenté éprouve les qualités techniques, d’endurance et de résistance des athlètes.

Les courses se déroulent en départ groupé, et sont en général composées de plusieurs boucles pour atteindre une distance de quelques dizaines de kilomètres, qui sera parcourue par les coureurs en une à deux heures de course intense et riche en rebondissements.

Histoire olympique

Le VTT entre aux Jeux un siècle après ses aînés du cyclisme sur piste et sur route, à Atlanta en 1996, avec une course individuelle féminine et masculine. Dans sa courte histoire olympique, le VTT a vécu une domination française, avec trois titres olympiques chez les hommes, un titre chez les femmes, et deux autres médailles de bronze et d’argent. La Suisse a aussi su se tailler un beau palmarès, puisqu’elle compte aussi six médailles, notamment grâce à Nino Schurter, détenteur d’une médaille de chaque métal, et concurrent sérieux au titre pour Tokyo 2020.

Fédération internationale : Union Cycliste Internationale (UCI)

https://www.uci.org/

© Photo by Julian Finney/Getty Images

Partenaires Mondiaux

Partenaires Premium

Partenaires Officiels